vivre autrement : démonstration en romans et chansons.


Malgré Aurélie Filippetti, cette ministre de la culture qui se prétend de gauche et défend les intérêts d'une oligarchie, comme Martin Malvy le président de la Région Midi-Pyrénées avec la même étiquette...

Si vous souhaitez contrarier Aurélie Filippetti et Martin Malvy, mettez devant leur nez les textes de Ternoise !

Heureusement, les ministres passent, les Malvy passent (vous vous souvenez de Louis, qui vota les pleins pouvoir au Maréchal ?) mais les écrivains demeurent.
On peut être ministre de la Culture et écrivain. Il n'y eut qu'un exemple en France, André Malraux.
Aurélie Filippetti écrivain ? Elle le prétend parfois ! Quant à Martin Malvy, il a débuté par la Dépêche du Midi...
Vivre autrement, c'est ne jamais approuver un(e) elu(e) dont la politique est mauvaise, même quand cette personnalité accorde subventions et bourses.

Peut-on continuer à créer quand on ne reçoit aucune aide publique ? Il le faut !

Après le 22 mai 1968 : le 22 mai 2013... le jour des grandes sorties.

- 5 ans après l'album "Savoirs" : "Vivre autrement (après les ruines)" : Présentation.

- 4 ans après "ils ne sont pas intervenus" : le roman "Un Amour béton (Comment Kader Terns avoir été numéro 1 des ventes numériques en France)" : Présentation.
vivre autrement
roman du 22 mai 2013

J'ai publié de nombreux livres numériques depuis 2011.
Il s'agissait de rendre disponibles en numérique mes principaux textes, comme l'ensemble de mon répertoire de théâtre. Ou d'essais sur notre révolution numérique.
Mais dans le domaine de la production de CDs comme dans celui de l'écriture de romans, atteindre le point final comme la note finale, c'est très long...


1) Ni chanteur, ni compositeur. Je pense être le seul en France à poursuivre une démarche d'albums d'auteur...
Il me faut donc trouver des partenaires pour ces aventures inédites...
En 2013 : Lor, Magali Fortin, Blondin, Dragan Kraljevic, David Walter, Yann Ferant. Cet album est disponible dans un beau digipack (16 euros pour la France) et sur le net en numérique (vous pouvez bénéficier d'écoutes gratuites)

2) Quatre ans après "ils ne sont pas intervenus", désormais connu en numérique sous le titre "peut-être un roman autobiographique."
Mon sixième roman : "Un Amour béton", sous-titré "Comment Kader Terns avoir été numéro 1 des ventes numériques en France."

Un roman policier, un roman d'amour, ce « un Amour béton » ?
Certes une intrigue policière, des morts, des meurtres, de la vengeance, des femmes, des hommes, des couples, des amants, des trahisons, Aubervilliers, le Quercy.
Mais il s'agit d'un « véritable roman littéraire », bien plus exigeant que les textes habituellement classés en « romans policiers », qui plus est depuis la déferlante numérique...
Kader Terns, le « météorite du livre numérique, disparu dans d'affreuses circonstances. »
Un journaliste lotois osa même « en découvrant un paradis insoupçonné, le charme sauvage et pittoresque de nos coteaux du Quercy, l'inclassable auteur du 9-3 ignorait les dangers du béton, qui guettent tout néo-rural souhaitant restaurer l'une de nos belles demeures abandonnées. »
Vos médias s'en délecteront bientôt : Kader fut broyé, son assassin présumé s'est suicidé, sa complice potentielle clame son innocence derrière les barreaux et moi, qui devais tenir le rôle peu glorieux du nègre de l'autobiographie du « jeune et talentueux écrivain choc de l'année 2011 », j'hésite à la croire tout en redoutant de rapidement me retrouver soupçonné...
Dois-je laisser "éclater l'affaire" ou puis-je raconter comme j'en avais l'intention quand la version de l'accident me sembla aussi stupide qu'évidente ?
Mais tout ceci, c'était avant. Avant que tout s'accélère et m'aspire dans le tourbillon...
Un roman au coeur de l'époque : Comment devient-on numéro 1 des ventes numériques en France (sur Amazon) ?

3 euros 99 en numérique. Sortie en papier dans quelques semaines.

Ces chansons et livres numériques sont en vente "un peu partout" sur le net (indépendant mais bien distribué !) et également en autodiffusion, avec le lancement de www.autodiffusion.fr reprenant mes principales créations.



Votre avis, impression, réaction, idée...