Vendre un bien pour se donner les moyens de vivre ailleurs


On n'a pas toujours une maison à vendre : tout bien peut donner un peu de liberté... Profitez d'une approche originale, une approche philosophique...


Vous acceptez d'être contacté au sujet de votre bien, sans que nous puissions vérifier l'identité des internautes qui vous contacteront ?


Au sujet du mandat de vente qu'ont signé R. et B. avec M. Z. : dans les conditions actuelles, je ne le signerai pas.
Celui-ci comportant la clause "si nous présentons les biens à vendre directement, nous le ferons au prix des présentes honoraires compris, de façon à ne pas gêner le mandataire dans sa mission."
Ce qui reviendrait à devoir augmenter le prix à 157 500 euros !

Sachant qu'il s'agit d'une obligation et qu' "en cas de manquement à l'une de ces obligations (...) nous nous engageons à verser au mandataire à titre de dommages et intérêts, une indemnité forfaitaire du montant égal à la rémunération stipulée."


En ce qui concerne la clause du mandat ; celle-ci ressemble à un mandat exclusif ce qui est en effet dommageable en cas de vente directe par les vendeurs.
Il faut reconnaître qu’actuellement beaucoup d’affaires se traitent de particulier à particulier. Il ne faut pas vous priver de cette faculté.


Je pense que cette précision vous permettra de mieux apprécier la raison pour laquelle je ne signe pas ce mandat.




Votre avis, impression, réaction, idée...